La physique des bouchons de circulation

C’est l’été. Le soleil, les plages, la visite à la cité de l’espace (si, vous allez y aller!!!)… et les embouteillages!

Particulièrement agaçant, ils le sont encore plus quand on sait qu’ils sont bien souvent évitables.

Alors oui, les autoroutes ont une capacité maximale d’accueil et si on imaginait dans un monde de bisounours que toutes les voitures respectent parfaitement les distances de sécurité et roulent tous à 130km/h, les voitures qui rentrent dans l’autoroute ne peuvent que perturber ce système parfait. Mais il arrive que certains bouchons puissent être évités en respectant une règle bien simple: freiner moins souvent.

Je m’explique. Imaginez un trafic dense. Evidemment, vous ne respectez pas les distances de sécurité parce que les règles ont été inventées pour uniquement embêter les automobilistes. Soudain, la voiture devant vous freine et passe de 130 à 110 km/h. Aussitôt, avec la grâce d’une antilope, vous vous empressez de freiner et pour augmenter la distance entre vos deux véhicules qui s’est probablement amenuisé, vous allez passer de 130 à 100 km/h. Oui, mais voila celle de derrière aussi et va diminuer sa vitesse à 90 km/h… Et voila comment, alors que vous roulez tranquillement, un bouchon important s’est formé derrière les dizaines de voiture derrière vous ont amplifié votre freinage, provoquant au bout d’un moment leur immobilisation. Appelez cela comme vous voulez, effet papillon ou conséquence d’un principe de précaution, en attendant ce bouchon ne se serait pas produit si les freinages n’étaient pas amplifiées d’une voiture à l’autre.

Alors comment éviter cela?

La première chose serait de respecter les distances de sécurité, vous seriez moins tentés de freiner à outrance. Bon, passons au deuxième point tant celui ci ne sera respecté par personne.

Le deuxième point serait d’arrêter de freiner. Par exemple, lorsque vous verrez la voiture devant vous freiner, contentez vous de ralentir, c’est à dire arrêter d’accélérer. Le frottement des roues sur la route suffit à diminuer suffisamment la vitesse de la voiture et la grosse différence vient du fait que la voiture derrière vous ne verra pas les feux de freinage s’allumer. Psychologiquement, cela fait une grosse différence, car il sera plus facilement tenté par faire la même chose que vous et cela se traduira par une amplification du freinage beaucoup plus faible. Il arrivera même bien souvent que 4 ou 5 voitures derrière vous, les conducteurs ne perçoivent pas votre freinage.

 

Le deuxième comportement à adopter a lieu pendant les bouchons. Les bouchons se comportent comme des ondes. Vus du ciel, les bouchons sont constitués de parties où les voitures roulent et de zones où les voitures sont à l’arrêt. Conclusion: Bien souvent, quand vous êtes dans un bouchon et que vous redémarrez, vous pouvez être quasi sur que vous allez vous arrêter 100m plus loin. Votre accélération subite et votre freinage tout aussi subit ne sert finalement à rien d’autre qu’à entretenir le bouchon. Un conseil donc: si vous redémarrez dans un bouchon, accélérez évidemment, et ne cherchez pas à serrer la voiture de devant. Et de même, si la voiture devant freine pour s’arrêter, ralentissez au lieu de freiner. Si toutes les voitures faisaient de même, les bouchons disparaitraient beaucoup plus rapidement. Malheureusement, les comportements nerveux de certains accélérant, freinant et changeant sans cesse de voies, contribuent à entretenir et à aggraver les bouchons.

Conclusion, si vous voulez arriver vite sur votre lieu de vacances, doucement sur le frein ou vous pourriez bien être la cause de bouchons. Et si vous vous dîtes que vos freinages ne provoquent pas les bouchons dans lesquels vous serez et que donc ça ne vous concerne pas, n’oubliez pas que si vous finissez dans un bouchon, c’est que quelqu’un quelques kilomètres devant aura penser comme vous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s